Lauréat 2001, Linagora est premier sur le podium français de l’Open Source

10 ans après Tremplin Entreprises, Linagora dépasse 10 millions d’euros de chiffre d’affaires. Et prévoit une cinquantaine de recrutements dans les prochains mois.

 

La solution phare de Linagora, OBM, est un logiciel Open Source de messagerie et de travail collaboratif : une administration sur deux en France en est équipée. Autant dire, une belle success story. La société continue de grandir puisqu’elle prévoit une cinquantaine de recrutements – essentiellement des ingénieurs – à Paris, Toulouse et Grenoble. Linagora ne délaisse pas l’international, avec pour le moment 15 % de son chiffre d’affaires réalisé à l’export. Les prochains marchés ciblés ? L’Allemagne et le Brésil. Pour Alexandre Zapolsky, PDG et co-fondateur de Linagora, passer de la startup innovante à l’entreprise de croissance internationale est un défi capital pour les entreprises françaises. « Dans le domaine du numérique et de l’innovation, le vrai enjeu est d’être en mesure de créer ces fameuses sociétés qui demain seront capables d’exporter. Rester à l’échelle de la PME et de la TPE alimente l’économie française en circuit fermé. Si le domaine du numérique abaisse les barrières, il faut néanmoins une certaine taille pour vendre à l’international car il faut du personnel dédié à cette activité. »

Grâce à Tremplin Entreprises, Linagora finalise sa première levée de fonds

Quand Alexandre Zapolsky présente Linagora à Tremplin Entreprises, en 2001, l’entreprise tente d’achever son premier tour d’amorçage. « Tremplin arrive dans l’histoire de Linagora à un moment où on est en recherche de visibilité. On avait commencé à avoir nos premiers clients mais cela nous a vraiment lancés en terme de notoriété, cela nous a mis sur le devant de la scène. » En effet, l’objectif est atteint : dans la salle se trouve José Bourboulon, co-fondateur du groupe Cap Gemini. Il décide d’investir à titre personnel dans Linagora. Ainsi renforcé par sa participation à Tremplin Entreprises, Linagora finalise son tour de table.

Alexandre Zapolsky préfère conseiller aux jeunes entrepreneurs de ne pas écouter les recommandations des autres, de se fier à leur propre jugement. Un avis qui n’a rien d’étonnant lorsqu’on sait qu’Alexandre avait refusé mordicus de faire un stage en entreprise pendant ses études, malgré la pression de son école, ce afin de se consacrer… au projet Linagora. Avec le recul, il faut bien admettre qu’il a eu raison !

Interview d’Alexandre Zapolsky, PDG et cofondateur de Linagora


CARTE D’IDENTITE
Date de participation à Tremplin : 2001
Catégorie : Logiciels et systèmes
Nom de l’entreprise: Linagora
Date de création : 26 mai 2000
Chiffre d’affaires en 2011 : 10 millions d’euros
Nombre de salariés : 130
Site internet: www.linagora.com