Lauréat 2008, Novapost a conquis le marché des Ressources Humaines

Après avoir levé 4,5 millions d’euros, Novapost est la première société offrant une solution de dématérialisation des documents RH.

« Quand on crée une boîte, on manque d’argent, on manque de moyens, mais surtout on manque de notoriété et de crédibilité. C’est pourquoi nous avons décidé de participer à Tremplin, car c’est un concours réputé, associé au Sénat ». En quelques mots, Jonathan Benhamou, fondateur de Novapost, résume pourquoi il a choisi Tremplin Entreprises. Quatre ans plus tard, le bilan de parcours est indiscutablement positif. Après avoir levé au total 4,5 millions d’euros, Novapost emploie une quarantaine de salariés et compte des clients en France, au Luxembourg, à Singapour, en Australie et aux États-Unis. Novapost propose actuellement trois types de produits. PeopleDoc Salarié dématérialise les communications entre les ressources humaines et les salariés : bulletins de paie, attestation employeur mensuelle, contrat de travail, etc..  PeopleDoc Entreprise permet de gérer les dossiers des salariés – CV, entretiens annuels, attestation de sécurité sociale – sous format électronique. Enfin, PeopleDoc Signature permet de signer les documents de manière numérique.
Novapost traite plus de 10 millions de documents

En se positionnant sur le marché des Ressources Humaines, Jonathan Benhamou fait un excellent choix. Aujourd’hui, sa société traite plus de 10 millions de documents, pour plus de 100 000 salariés. Lorsqu’il se lance en 2007, tout juste diplômé, la loi TEPA vient d’être adoptée. Elle permet aux contribuables d’investir dans les PME non-cotées, en échange d’une réduction de l’ISF. Le jeune entrepreneur s’en rappelle encore : « Nous avons été l’une des premières entreprises à lever sur la loi TEPA, alors qu’on avait seulement un powerpoint ! ». Le succès de son projet, Jonathan Benhamou le doit aussi à une légère modification des articlesL. 3243-2 et L. 3243-4 du Code du travail, votée par les députés en mai 2009. Le texte autorise l’employeur à remettre le bulletin de paie sous forme électronique « avec l’accord du salarié concerné ». Pas de doutes, cette évolution légale tombe à pic. Dans le même temps, Novapost décroche un important contrat avec M6. Depuis, de nombreux clients prestigieux ont également signé.

L’entreprise opte pour une implantation internationale progressive

À présent, Jonathan Benhamou veut maintenir sa position de leader en France tout en développant sa clientèle grands comptes. Il prévoit aussi de sortir une offre destinée aux PME. Quant à son dernier objectif, c’est-à-dire la poursuite de son implantation internationale, Jonathan Benhamou choisit d’y aller pas à pas : « rien ne sert de mettre en péril une aventure qui marche bien en France », explique-t-il. À seulement 28 ans, l’homme qui a transformé la gestion des documents RH possède déjà de l’expérience et plusieurs bons conseils. Pour lui, il faut être attentif à ses recrutements, « les hommes sont aussi importants que le produit ». Il faut aussi choisir les investisseurs avec lesquels on va travailler, « bâtir des relations de confiance ». Enfin, être capable d’accepter les conseils des pros, surtout lorsqu’on manque d’expérience, « quitte à s’entourer d’employés plus compétents dans les domaines où l’on a des lacunes ».

Interview de Jonathan Benhamou, fondateur et PDG de NovaPost.


CARTE D’IDENTITE
Date de participation à Tremplin : 2008
Catégorie : Internet et Services
Nom de l’entreprise: Novapost
Date de création : 14 septembre 2007
Chiffre d’Affaires en 2011 : non communiqué
Nombre de salariés : 40
Site internet: http://www.novapost.fr